Qui sont les gagnants des 2 prix de 500 € ?

16 décembre 2016

C’est déjà la 6ème fois que nous organisons notre action “A la place des cartes de vœux" qui vous permet de nous communiquer vos initiatives en matière de bonnes actions et souhaits.

Nous avons été très heureux de dépasser pour la première fois la centaine de propositions. Fantastique de voir ce magnifique élan de générosité dans tout le Benelux qui met l’humain au centre de l’attention.

En Belgique, la chaîne de radio “STU BRU” s’engage pour la réalisation de souhaits à réaliser et de bonnes actions avec “de Warmste week” (la semaine la plus chaude), tandis qu’aux Pays Bas deux DJ 3FM (et un chat) vont s’enfermer dans une maison de verre pendant une semaine sans manger pour récolter de l’argent pour la Croix rouge.

Catherine Pijls, logopède à SWZ à Son (NL) gagne le premier prix de 500 €. Catherine travaille avec des polyhandicapés et elle souhaite équiper son institution de suffisamment d’outils pour manger et boire dans les différents lieux de vie.

Sonja Haye est la deuxième gagnante. Sonja est diététicienne au Warande à Zeist (NL). Elle va consacrer les 500 € à Saint- Zalm. Saint-Zalm est une organisation qui offre un accueil de jour à des jeunes handicapés ou des malades chroniques. La fondation souhaite créer un potager pour que les jeunes puissent expérimenter la culture des légumes, des plantes aromatiques et des fleurs. De plus, il existe une forte demande pour la création d’un jardin pour la découverte sensorielle dans l’institution où l’on cuisine chaque jour.

En raison des innombrables envois de beaux projets, nous avons décidé de récompenser le projet “40 jeunes enthousiastes qui crapahutent vers le sommet” de la logopède Saskia Bruin de Esdégé-Reigersdaal avec un prix de 250 € ou une contribution en nature.

VOUS PROPOSE ... France septembre 2017, bel environnement, beau ciel bleu et soleil généreux. Un peu plus de 40 jeunes enthousiastes crapahutent vers le sommet. La sueur inonde les visages, les muscles sont tendus et le cœur bat à toute vitesse, le tempo sera lent … très lent. Le but est de gravir une montagne chauve, le mythique Mont Ventoux, rien que le nom inspire le respect. Le chemin qui y mène est un sacré défi semé d’embûches qui nécessitera motivation, persévérance, endurance, alimentation saine, bonne hydratation, un vrai défi pour le corps et le mental. Les jeunes ont un léger retard mental et ont un partenaire fixe qui les accompagne dans cette aventure. En avril 2016, les premiers kilomètres ont été parcourus. Les prochains kilomètres sont en vue pour les prochains mois. De nombreux kilos ont été perdus, mais des tas de belles histoires ont vu le jour. Une de nos diététiciennes est engagée dans le projet et donnera bientôt une présentation sur “l’alimentation et les soins".

Pour gravir la montagne, il faut de l’argent pour le matériel, les vêtements, l’entraînement d’hiver, le transport, le séjour et la nourriture pour le séjour. Des initiatives originales de sponsoring ont été organisées comme la vente de bougeoirs artisanaux en bois, des biscuits décorés à la main avec des empreintes de vélos, des réparations de vélo, spinningmarathon, etc. L’action "A la place des cartes de voeux" est une bénédiction pour le projet !