Notre site web ne prend pas en charge ce navigateur  

Refus de s'Alimenter

Le refus de s'alimenter commence généralement lorsque le bébé a entre 6 et 9 mois. Le fait pour un bébé de ne pas manger, en raison d'un refus extrême de s'alimenter ou d'un manque d'appétit, peut entraîner des problèmes de croissance.

Serait-ce une allergie aux protéines de lait de vache?

Ne pas manger ou refuser de s'alimenter est un symptôme courant chez les bébés souffrant d'une allergie aux protéines de lait de vache (APLV).

Les bébés atteints d'APLV présentent généralement plusieurs symptômes, qui peuvent varier considérablement les uns des autres.

Si votre bébé refuse de s'alimenter, cela peut être un signe d'APLV. Vous avez peut-être remarqué d'autres symptômes que le refus de s'alimenter, dans d'autres parties du corps de votre bébé.

Notre liste de symptômes constitue un moyen pratique et facile de répertorier les symptômes courants d'APLV que présente votre bébé.

Utilisez la liste de symptômes pour répertorier tous les symptômes de votre bébé qui peuvent être liés à l'APLV. Vous pouvez ensuite en parler à votre médecin.

Si vous êtes préoccupé(e) par la santé de votre bébé, demandez toujours l'avis d'un professionnel de santé, aussi vite que possible.

Refus de s'alimenter

AUTRES SYMPTÔMES DE L'ALLERGIE AUX PROTÉINES DE LAIT DE VACHE

COMMUNICATION IMPORTANTE: Il est important d'encourager les mères à poursuivre l'allaitement même si leur bébé est allergique aux protéines de lait de vache. Les conseils d'un expert en nutrition sont généralement nécessaires pour éliminer toutes les sources de protéines de lait de vache du régime alimentaire de la mère. Si l'on choisit un substitut du lait maternel particulier, il est important de suivre les instructions figurant sur l'étiquette. De l'eau non bouillie, des biberons non stérilisés ou une dilution incorrecte peuvent rendre votre bébé malade. Une conservation, une manipulation, une préparation ou une alimentation incorrectes peuvent avoir des effets néfastes sur la santé du bébé. Les substituts du lait maternel à usage médical pour les bébés doivent être utilisés sous surveillance médicale.